Appels à projets

Vous pouvez trouver sur cette page les appels à projets artistiques et culturels des membres du réseau Versant Est et d’autres structures artistiques et culturelles, en France et à l’international.

 

SITES RELAIS

Artistes en Résidence Résidence Limousin et international

CIPAC – Résidences : Relai pour les résidences organisées par les structures d’art contemporain partenaires

CNAP – Centre National des Arts Plastiques : Publication des résidences d’artistes et de commissaire en France et à l’international

c-e-a Commissaires d’exposition associés : Résidences et bourses pour commissaires d’exposition

Date limite : Consulter régulièrement
En savoir plus
Bourse du multiple Louise Desrosiers
HEAR, Strasbourg

En hommage à la mémoire de Louise Desrosiers, graphiste, directrice artistique et diplômée de l’atelier de Communication graphique, l’association des Amis de Louise Desrosiers et la HEAR mettent en place, via la fondation Université de Strasbourg, une bourse du multiple. Cette bourse annuelle d’un montant de 3000 € vise à aider les jeunes diplômé(e)s de la HEAR à réaliser un projet de création personnelle dans ce moment charnière de l’après-école.

Louise Desrosiers était à la fois graphiste, directrice artistique, photographe, sérigraphe et vidéaste. Curieuse du monde, elle s’intéressait beaucoup aux détails, aux petites choses presque invisibles, à ces « presque rien » qui font la vie et dont elle s’emparait pour en faire œuvre. Tout faisait signe pour elle, objets aussi ordinaires soient-ils : le simple geste d’un passant, les détails des toits de Paris, les moutons observés sous un lit… Ils constituaient, pour elle, une collection éclectique, poétique, à laquelle elle donnait sens. Elle assemblait, sous des formes multiples, ces matériaux issus de la sphère domestique, à peine vus par bon nombre d’entre nous, pour reconstruire un monde, « un univers », selon son mot de prédilection, qui lui appartenait et ce, avec beaucoup de finesse et d’élégance…

Être et rester créative, était pour elle un enjeu essentiel, qu’elle remettait sans cesse sur le métier, avec une grande exigence et pertinence. Et elle savait qu’à l’entrée dans sa vie professionnelle, il est très difficile pour un étudiant ou une étudiante fraîchement diplômé de maintenir cette attitude, du fait des fortes contraintes de la réalité économique et du marché du travail. Louise avait souhaité pouvoir y contribuer à sa manière et ce Prix en est l’opportunité.

L’École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg, devenue la HEAR depuis, fut un lieu où elle s’épanouit et dont elle parlait avec un attachement particulier. Elle fut diplômée de l’atelier de Communication graphique en 2006.

En hommage à sa mémoire et suivant le souhait de Louise, famille et amis, réunis au sein d’une association, proposent via la fondation Université de Strasbourg une bourse à de jeunes diplômé(e)s pour les aider à réaliser un projet de création personnelle dans ce moment charnière de « l’après école » où le soutien à la réalisation est pertinent. Ce programme s’inscrit également dans les missions de la HEAR, soucieuse de permettre à ses jeunes diplômé(e)s de gagner en visibilité et de pouvoir exercer dans des conditions professionnelles satisfaisantes.

Candidat.e.s concerné.e.s

La bourse du multiple Louise Desrosiers vise à la production d’une œuvre multiple (œuvre produite en plusieurs exemplaires : édition, livre d’artiste, musique, objet, photographie, vidéo, estampe, création numérique…), et non d’un objet unique, dans la multiplicité des champs enseignés à la HEAR.

La bourse du multiple Louise Desrosiers est une bourse de production, ouverte à toutes les personnes diplômées d’un DNSEP, diplôme national supérieur d’expression plastique (Art, Art-Objet, Communication graphique, Design, Design textile, Didactique visuelle, Illustration et Scénographie) ou d’un master (pour les étudiants de l’Académie supérieure de musique de Strasbourg – HEAR) à la HEAR depuis 5 ans et moins (soit de 2015 à 2019 inclus pour l’édition 2020), quelles que soient la discipline ou la mention dont elles sont issues.

Date limite : 13 septembre, minuit
En savoir plus
Appel à candidature : NOVEMBRE A VITRY 2020 – PRIX DE PEINTURE
Galerie municipale Jean-Collet, Vitry-sur-Seine

Fruit de la sélection opérée par un jury composé d’artistes, l’exposition annuelle Novembre à Vitry esquisse un paysage de la peinture contemporaine, entre pluralité des esthétiques, diversité des formes et des manières d’appréhender le médium.

Les deux œuvres lauréates entrent ensuite dans la collection de la ville qui, à son tour, livre un regard multifacette et une certaine idée de la peinture depuis plus de 50 ans. Sélectionnés par le jury, les lauréat.e.s se voient consacrer une exposition personnelle à la galerie au mois de mai suivant avec une édition personnelle.

Quelles sont les conditions pour candidater?

Condition d’âge : ouvert aux artistes français et étrangers âgés au maximum de 40 ans de toutes tendances

Condition de format d’œuvre : l’œuvre candidate doit être d’un format maximum de 2m x 2m (encadrement inclus). Pour les œuvres en multiples parties, le format total de présentation ne doit pas dépasser 2m x 2m ; pour les pièces en volume, le format total de présentation doit être préalablement validé par la galerie.

La problématique de l’œuvre candidate doit s‘attacher à la peinture; aucun thème particulier ne préside à la sélection. Le concours est l’occasion d’aborder tous les « possibles » de ce medium, notamment lorsque celui-ci se rapproche du volume ou de l’oeuvre graphique. Une peinture renouvelée donc, à l’image des influences qui la traversent.

Quelles sont les modalités de candidature ?

Préinscription en ligne du 1er septembre au 30 septembre 2020 par le dépôt du dossier artistique et un visuel de l’œuvre candidate sur le site de la galerie : https://galerie.vitry94.fr/

dossier artistique format pdf de 10 pages et de 5 Mo maximum (page 1 : le visuel de l’œuvre candidate avec sa légende complète avec la mention «œuvre candidate» / page 2 : un curriculum vitae / page 3 : une brève note de présentation de la démarche artistique / pages suivantes : 5 à 10 reproductions du travail récent témoignant le cas échéant de sa diversité)

visuel de l’œuvre candidate format jpeg de 5 Mo maximum

Règlement du prix en pièce jointe :
-Dotation : 5 500 euros attribués à chaque lauréat.e
-Lancement des préinscriptions : 1er septembre 2020
-Date limite de candidature : 30 septembre 2020

Jury 2020, composition en cours : https://galerie.vitry94.fr/.

Réunion du jury pour la première sélection : mi-octobre 2020

Exposition Novembre à Vitry : du 14 novembre au 20 décembre 2020 – vernissage et annonce des lauréat.e.s le samedi 14 novembre à 18h

Date limite : Préinscription en ligne du 1er septembre au 30 septembre 2020
En savoir plus
Résidence recherche et création : photographie
Association Tournefou à Pâlis (10190) - France

Résidence rémunérée

Durée : 22 mars au 22 mai 2021

Partenariat entre le Musée Camille Claudel de Nogent-sur-Seine et l’Association Tournefou

Cette résidence est destinée à un artiste photographe qui devra proposer un travail de création original associant la création contemporaine à l’histoire de l’art du XIXème et XXème siècle. Il devra établir un parallèle entre les artistes d’hier et ceux d’aujourd’hui, entre les collections du musée et son propre regard.

Le candidat doit être motivé et faire preuve d’une sensibilité à la transmission et à la pédagogie. Il doit maîtriser la langue française.

Lire plus :

Pour en savoir plus sur les résidences d’artistes de l’Association Tournefou :

https://www.association-tournefou.com/photos-residence-dartistes/

Pour en savoir plus sur le Musée Camille Claudel

http://www.museecamilleclaudel.fr/

Date limite : 17 octobre 2020
En savoir plus
Appel à projets « Les Écritures agravitaires » – Observatoire de l’Espace du CNES
Observatoire de l'espace du CNES

L’Observatoire de l’Espace propose aux artistes de se saisir de la spécificité du milieu spatial comme une opportunité d’inspiration pour nourrir un processus artistique inédit : les Écritures agravitaires. L’objet de cet appel est de faire émerger des créations conçues avec la potentialité d’exister dans et avec le milieu spatial, puis d’être restituées réellement au public sur Terre

Face aux menaces de la crise bio-climatique qui se concrétisent, et à la reterritorialisation de l’Espace, nourrie de compétitions militaires et nationalistes, l’humanité, sans possibilité réaliste d’exode cosmique, est amenée à se penser autrement. Une culture axée sur la création dans le milieu spatial habité en devient alors un instrument privilégié.

Ce milieu extrême et contraint, en termes d’environnement, d’habitat et de relations terrestres, constitue un cadre singulier susceptible de faire émerger une réflexion cosmopolitique qui prenne en compte les notions de communautés, de rapports humains non-humains, de cyborgs, d’hybridations et d’acteurs-réseaux. En effet, par plusieurs aspects, la vie dans un station spatiale, à côté de l’hypercontrôle qu’elle requiert, peut se regarder de manière positive dans la perspective d’un modèle idéal où gestion parcimonieuse des ressources, égalité des genres et hospitalité sont des présupposés .

L’artiste lauréat recevra 3000€ pour la production et l’acquisition de son œuvre qui intégrera la collection d’art contemporain de l’Observatoire de l’Espace.

Date limite : 16 novembre 2020
En savoir plus