Le Séchoir

Le Séchoir est un centre d’art  installé à Mulhouse au cœur d’une ancienne Tuilerie, propriété de la famille Lesage, actionnaire principal du groupe TOL/RECTOR. Cette tuilerie a accueilli de 1992 à 2002 un centre d’Art et de création consacré à la céramique. Fermé pour des questions de sécurité, il a rouvert ses portes en janvier 2015 à l’initiative de Rémi Lesage qui s’est appuyé sur les compétences de deux artistes pluridisciplinaires mulhousiens, Sandrine et Matthieu Stahl.

Le Séchoir a la particularité d’être à la fois lieu d’exposition et lieu de création. A côté des 300 m2 d’espace dédié aux expositions collectives ou personnelles, sont installés neuf ateliers d’artistes. A l’horizon 2017, une deuxième vague de plus de 10 ateliers sera opérationnelle.

Pour gérer et animer ce lieu Sandrine et Matthieu Stahl ont monté une équipe d’une dizaine d’artistes aux esthétiques fortes mais différentes et ont créé une association. Ce collectif d’artistes pluridisciplinaires a conçu un projet triennal 2015 / 2017, articulé de manière à permettre les mouvements en allers-retours entre les artistes résidants, les artistes associés, les artistes invités et le public.

1 Mouvement / Le Séchoir = Lieu de Création

Accueillir des démarches artistiques affirmées capables de se nourrir et de s’interroger mutuellement en ouvrant le lieu par une dynamique de location, de workshops.

2 Mouvement / Le Séchoir = Lieu d’Exposition

Offrir un espace intermédiaire d’exposition sur l’agglomération mulhousienne, accessible aux artistes dits “locaux”. Envisage´ comme un outil, cet espace doit permettre une interaction forte entre les artistes occupant les ateliers du Séchoir et d’autres (nationaux et/ou internationaux) en combinat expositions thématiques et personnelles.

3 Mouvement / Le Séchoir = Lieu d’Expérimentation sociale

Interroger les processus de création individuelle engage´s par l’artiste. Mutualiser les moyens et idées pour que ceux-ci circulent dans le Séchoir. Ainsi les ateliers seraient eux-mêmes des œuvres d’art « in progress » constituant un objet artistique plus global, le Séchoir lui-même. En cherchant un autre rapport à la création et aux espaces qui l’accueillent, on se posera aussi la question de sa diffusion en faisant du spectateur un moteur de ce processus en pratiquant la gratuité et en ne prenant aucune commission

4 Mouvement / Le Séchoir = Lieu de Vie et d’Echange

Les trois premiers mouvements créent le quatrième : faire du Séchoir un lieu de vie et d’échanges créatifs, inventifs. En ouvrant les Ateliers à l’occasion des vernissages ou en travaillant en partenariat avec d’autres structures et projets mulhousiens mais pas uniquement. Une interaction avec les départements limitrophes puis l’Allemagne et la Suisse sera recherchée une fois « le Séchoir » bien implanté dans le paysage culturel régional.

 

Pratique
Le Séchoir, Arts en mouvements
25 rue Josué Hofer
68200 Mulhouse
03.89.46.06.37
Ouverture au public tous les samedis et dimanches de 14h à 18h
Fermé de mi-juillet à mi-septembre et de début janvier à mi-février
Les ateliers sont accessibles les jours d'ouverture et sur rendez-vous.